Qu'est-ce que l'évaluation ?

Pourquoi évaluer une politique, un programme, un dispositif, une action ?

Pour apprécier la valeur des actions menées afin de les améliorer, et ainsi aider les responsables à prendre pour l’avenir de bonnes décisions. Il ne suffit pas de dire ce qu’on fait et de vérifier qu’on l’a fait, il faut aussi apprécier si l’action menée obtient des résultats, répond aux besoins et aux attentes des citoyens et de la société en général.

Une évaluation répond généralement à trois finalités, non exclusives :

  • une finalité démocratique, qui consiste à rendre compte de l’action publique, à communiquer sur ses résultats, ou à mobiliser les citoyens par une mise en débat public ;
  • une finalité stratégique : adapter, réorienter la politique publique, améliorer la connaissance des besoins et des attentes, ou partager le diagnostic et les orientations avec les partenaires ;
  • une finalité opérationnelle : clarifier les objectifs et les résultats à atteindre, s’accorder avec les opérateurs sur un diagnostic et des recommandations partagées, ou conduire le changement avec les agents chargés de la mise en œuvre du programme.

L’évaluation permet ainsi d’adapter les programmes et politiques à la complexité d’une société en changement.

En pratique, une évaluation consiste à se poser les questions suivantes

  • Qu’a–t-on fait ?
  • Fallait-il le faire ?
  • A-t-on bien fait ? Comment faire mieux ?

Ces questions recoupent trois aspects de l’évaluation :

  • apporter des connaissances nouvelles,
  • apprécier la valeur de l’action publique
  • aider à la décision.

Toute bonne évaluation a une dimension rétrospective en tirant les leçons de l’expérience, et prospective en formulant des recommandations utiles pour améliorer l’action.